top of page

10 choses que l’on ne vous dit pas et que vous devez absolument savoir avant vos couches

Updated: May 11, 2022


Maman, future maman ou papa en quête d’informations, vous vivez l’anxiété de la période d’avant la naissance ? Rassurez-vous : on n’est jamais prêts à 100 % pour l’accouchement. Vous découvrirez une multitude de choses le jour J, mais, entre-temps, vous pouvez déjà retrouver ici 10 précieux conseils méconnus quant à l’accouchement…


1. La perte des eaux est moins théâtrale qu’au cinéma

Dans les films, perdre les eaux est souvent représenté comme un déluge arrivant pile en plein milieu d’une action toujours très dramatique. En réalité, vous perdrez un flux plus ou moins abondant selon si l’eau se trouvait devant ou derrière la tête du bébé. Il n’y aura pas de torrent non plus : le débit sera généralement lent et mouillera vos vêtements petit à petit.


2. Les contractions, une souffrance à laquelle se préparer

Les crampes des contractions se ressentent, elles, très intensément. Il existe cependant la péridurale qui soulage énormément la couche.


3. Il est normal de pousser également des selles lors de l’accouchement

Le bébé pousse sur le système digestif, vous poussez sur le bas de votre vente, tout cela crée de possibles vomissements et défécations. Phénomènes tout à fait normaux : le personnel y est pleinement habitué.


4. Votre médecin peut être indisponible le jour J, et ce n’est pas grave

Entre congés et gardes, un autre médecin (ou une sage femme) tout aussi compétent pourra réaliser votre accouchement. En bref : il ne faut pas s’inquiéter.


5. Il vous faudra expulser le placenta après la naissance

Ne soyez pas étonnée si une sage-femme vous demande de pousser une dernière fois, ce sera votre placenta.


6. Comme bébé, vous aussi porterez une couche

Une couche « de maman » ! Absorbante ou rafraîchissante, elle sera votre alliée pour vous faciliter toutes les choses qui se passeront en-dessous de votre nombril. Pensez a des grandes serviettes hygiéniques taille maxi.


7. Vous affronterez beaucoup de sang pendant tout ce processus

Pertes jusqu’à 6 semaines, piqûres, opération, potentielle épisiotomie… La période des couches est marquée par la présence de beaucoup de liquides, plus ou moins familiers.


8. Une hygiène intime postnatale particulière

Uriner pourra vous brûler, aussi vous aurez à disposition une bouteille à bec gicleur pour vous essuyer sans utiliser de papier toilette. Quant au numéro deux, quelques jours après l’accouchement, n’ayez crainte : vos points de suture ne lâcheront pas.


9. Pensez à demander un comprimé pour ramollir les selles

Dans la liste des choses à demander avant les couches, n’oubliez pas le produit destiné à ramollir les selles. Ce sera ainsi beaucoup plus confortable, notamment suite à la déchirure ou à l’épisiotomie.


10. Des contractions toujours présentes après l’accouchement

Et oui, les “tranchées” sont comme des douleurs menstruelles qui surviennent plusieurs heures après l’accouchement et également quand vous allaitez. Ces douleurs se produisent car l’utérus reprend sa position initiale pour éviter les saignements, aussi elles sont plus douloureuses à partir du deuxième accouchement.



Chaque naissance est différente, et s’il est important de s’informer au préalable, il ne faut toutefois pas stresser inutilement. Arriver les plus détendus que possible est sûrement le meilleur conseil à donner aux parents avant l’accouchement. Et, en l’attendant, découvrez tous nos articlespour se préparer au mieux à ce magnifique bouleversement !


9 MOIS


16 views0 comments

Comments


bottom of page