top of page

5 astuces pour avoir le plus de lait que possible


Vous avez choisi de nourrir bébé au sein et vous craignez d’avoir une production de lait maternel insuffisante ou vous aimeriez savoir comment l’augmenter ?

Alors, découvrons sans attendre, 5 façons efficaces pour avoir le plus de lait que possible !


1. Augmenter le nombre de tétées

Il s'agit de la méthode la plus scientifique et la plus efficace, qui est également soulignée par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) dans le cadre du projet « hôpital ami des bébés ». Concrètement, elle recommande d'encourager l'allaitement à la demande aussi souvent que le bébé a besoin d'être nourri.

Le sein est structuré selon un mécanisme parfait qui lui permet de produire autant de lait que nécessaire par la succion. Ainsi, plus le bébé suce et vide le sein, plus il produit du lait.

2. Ne sautez pas les tétées

Sauter ou plus précisement reporter les tétées est l'une des méthodes couramment utilisées par les jeunes mamans dans l'idée d’arriver le soir avec de bonnes « réserves ».

Mais c'est une erreur pour deux raisons. D'une part, parce que la plus grande production de lait a lieu pendant la succion et, d'autre part, parce qu'à mesure que le lait s'accumule, une protéine appelée F.I.L (acronyme anglais pour feedback inhibator of lactation) s'accumule également, ce qui envoie au cerveau le signal que le « sein est plein de lait » et qu’il est nécessaire de ralentir la vitesse de synthèse du lait.

Lorsque les seins sont vidés, le processus biologique F.I.L se bloque et le cerveau reçoit le signal de produire davantage de nourriture.

3. Ne pas donner d'eau en cas d'allaitement exclusif

Le lait maternel satisfait tous les besoins du bébé, y compris la soif, car il est principalement composé d'eau. C'est pourquoi, pendant l'allaitement exclusif, aucun autre liquide ne doit être donné, même pendant les journées très chaudes. Proposer un biberon pourrait donner au bébé une fausse impression de satiété et allonger le temps entre une tétée et la suivante, avec pour seul résultat de réduire la production de lait.

Sans compter qu'entre la tétine et le biberon, le bébé pourrait s'y perdre et finir par préférer la méthode de succion moins fatigante du biberon.

4. Vérification de la position, de l'attachement et de la succion

La position du bébé, la fixation au sein et la succion sont fondamentales. Si la position est bien adaptée, le bébé donne la bonne stimulation à la glande mammaire, vide bien le sein et envoie l'impulsion pour produire plus de lait.

La bonne position est de s'asseoir sur une chaise ou un fauteuil confortable, avec des oreillers qui soutiennent le dos, le bras et le bébé, les jambes détendues et bien posées sur le sol ou sur un rehausseur.

5. Le calme et la diminution du stress favorisent la montée du lait

Le stress peut nuire à l'allaitement. Si la mère est agitée, le bébé le ressent et se sent plus en insécurité, et a tendance à s'accrocher encore plus à elle pour se calmer, avec le risque de créer un stress supplémentaire pour la mère, qui peut attribuer les pleurs à un manque de lait.

La production de lait maternel repose sur un équilibre hormonal très subtil, qui est temporairement altéré lorsque la mère se sent angoissée, fatiguée ou peu sûre d'elle.

Vous trouverez toute une gamme d’articles a 9Mois qui conviennent à l’allaitement tel que :

· Soutien d’allaitement

· Pads d’allaitement : pour empêcher de mouiller le soutien

· Tire lait manuel et électrique pour tirer le lait et le stocker

· Contenant pour stocker le lait

· Crème pour soigner les blessures au sein

· Protection pour les mamelons

Cliquez ici pour voir les images


POINT BONUS : Certains aliments tel que le cumin, le fenugrec, de l’anis vert ou de la bourrache favorisent la production de lait maternel. Vous pouvez les trouver en supplement en pharmacie.


Alors voilà ! suivez ces conseils et soyez rassurer d’avoir une bonne production de lait.


Arielle

9MOIS

18 views0 comments

Comments


bottom of page